Gestes éco-responsables : comment bien utiliser la climatisation ?

Gestes éco-responsables : comment bien utiliser la climatisation ?

Les appareils de climatisation sont très pratiques. Pourtant, ils sont énergivores et émettent des gaz à effet de serre. Il est indispensable de limiter et maîtriser au maximum ses dépenses énergétiques pour notre environnement. Le mieux est de savoir marier : responsabilité écologique et confort personnel. Zoom sur les gestes éco-responsables dans l’utilisation de la climatisation.

Gestes éco-responsables : pour quel type de climatiseur opter ?

Le choix du bon climatiseur est essentiel. Lors de son achat, assurez-vous qu’il soit adapté à la taille de votre maison. La puissance de l’appareil dépendra de la superficie de votre habitation. Le choix dépendra ensuite :

  • Du système de climatisation : le monosplit rafraîchira une pièce, tandis que le multisplit est adaptée pour votre maison entière ;
  • De son étiquette énergétique : préférez les climatiseurs aux meilleures performances énergétiques ayant la classe A+ à A+++. Certes, ils coûtent plus chers, mais ils sont moins énergivores et beaucoup plus rentables ;
  • De l’indicateur SEER : un SEER 5 indique que pour une consommation de 1kWh, la puissance en mode refroidissement est de 5 kWh.

Choisir un climatiseur intelligent est un des gestes éco-responsables. Ce dernier peut être allumé et éteint à distance, cela afin de gérer les imprévus à l’aide des technologies connectées. Il est doté de capteurs qui adaptent son fonctionnement par rapport au nombre de personnes dans la pièce à refroidir.

En cas de besoin, n’hésitez pas à contacter DELTA !

Gestes éco-responsables : comment climatiser votre foyer écologiquement ?

Le climatiseur est indispensable dans un foyer, surtout en ces temps de canicule. Cependant, il a un impact écologique plus que négatif. Non seulement il gonfle notre facture énergétique, mais il est également à l’origine de nombreux problèmes ; ne citons que le réchauffement planétaire ou encore les phénomènes météorologiques tels les orages très violents. Le climatiseur contient ce qu’on appelle des fluides frigorigènes. Ces derniers polluent le sol et les eaux, surtout si votre appareil manque d’entretien.

Adopter les bons gestes écologiques dans l’utilisation de votre climatiseur est déjà un pas vers une lutte éco-responsable. Apprenez désormais à :

  • Régler votre climatiseur à la bonne température : de 5 et 7°C entre la température extérieure et intérieure ;
  • Toujours fermer vos fenêtres quand le climatiseur est en marche ;
  • Penser à un entretien régulier de votre appareil ;
  • Alterner climatiseur et ventilateur ;
  • Opter pour un climatiseur intégrant un système de filtration afin de servir de purificateur d’air ;
  • Créer des courants d’air dans votre foyer en l’aérant aux heures fraîches.

Gestes éco-responsables : quelles alternatives à la climatisation classique

Afin de profiter d’un confort maximal dans votre foyer, optimisez-le dès les travaux. Pensez à bien protéger vos combles tout en isolant vos murs. En effet, une bonne isolation est une source de confort thermique. Après de longues années de recherches, les spécialistes ont mis en place certaines alternatives à la climatisation classique. Les climatiseurs écologiques sont enfin disponibles sur le marché. Notez l’existence des :

  • Climatiseurs solaires : ils usent de panneaux solaires pour fonctionner. Profitez d’énergies gratuites et renouvelables par le soleil en optant pour cette innovation. Les fluides frigorigènes présentes dans cet appareil n’ont aucun impact environnemental ;
  • Les murs « végétaux » : protègent la façade, mais régulent également la température intérieure, cela tant en hiver qu’en été. Plus coûteux, le mur végétal perdure jusqu’à plus d’une dizaine d’années ;
  • Les RAE ou bio-climatisation : ils rafraîchissent l’air par évaporation. Ils permettent d’obtenir une baisse de température de 2 à 4°C par rapport à la température extérieure ;
  • Les échangeurs air-sol : à double fonction, ils peuvent réchauffer et rafraîchir votre maison en fonction de la température extérieure par géothermie.

En adoptant ces gestes au quotidien, vous serez certain d’éviter de polluer le sol et l’air. Un point pour un diagnostic environnemental.

Post Comment