Comment gérer les signes gênants de votre grossesse ?

Comment gérer les signes gênants de votre grossesse ?

La grossesse est une étape cruciale dans la vie de chaque femme. Il s’agit d’un fait nouveau, qui fait surgir de nouvelles appréhensions, non seulement pour vous, mais aussi pour le père de votre bébé et pour vos proches. Cependant, l’augmentation de votre production hormonale durant la grossesse entraîne l’apparition des différents signes, notamment durant le premier trimestre. Mais ils disparaissent peu à peu en fonction de l’évolution de la grossesse. Les signes de grossesse varient selon chaque femme, car certains signes sont absents chez certaines femmes, mais apparaissent chez les autres. En général, ce sont : les nausées et vomissements, les pertes vaginales abondantes, les différentes malaises. Cet article vous exposera les divers signes gênants de la grossesse et vous proposera quelques conseils pour les surmonter.

Comment éviter la sévérité des nausées et des vomissements ?

Les nausées et vomissements commencent vers la 3ème semaine de grossesse et se termine vers la fin du premier trimestre, et ils peuvent se prolonger sur une longue période, et même jusqu’à l’accouchement. Certaines femmes y sont très exposées, comme celles appartenant à une famille où les nausées et vomissements sont héréditaires ou celles portant une fille, des jumeaux, ou des triplés.

Pour alléger les nausées et les vomissements, premièrement, il faut identifier les aliments et les odeurs gênantes qui vous écœurent, et les éviter autant que possible.

Deuxièmement, essayez de fractionner votre alimentation journalière (par exemple en 6) et mangez une petite fraction toutes les 2 heures durant la journée.

Troisièmement, évitez de jeûner et de laisser votre estomac vide trop longtemps, parce que cela favorise la montée des vomis.

Quatrièmement, évitez les aliments épicés et gras, et privilégiez les aliments légers, équilibrés, et ceux qui vous font envie, pour avoir plus d’appétit.

Cinquièmement, prenez des suppléments de vitamine B6, et un peu de gingembre (gingembre râpé, tisane de gingembre ou gélule de gingembre), quand les nausées et vomissements surgissent, car il sert de calmant pour l’estomac selon des études.

Mais, s’ils persistent, consultez votre médecin pour qu’il puisse vous prescrire un médicament pour les soulager. De plus, le traitement des nausées entraîne la diminution de l’hyper salivation.

Comment faire en cas de pertes vaginales abondantes ?

Les pertes vaginales abondantes durant la grossesse sont normales, du moment qu’elles sont laiteuses, transparentes ou blanches et sans odeur. Mais si elles présentent des aspects anormaux (mousseux, grumeleux, jaunâtre, verdâtre, avec une odeur désagréable), consultez immédiatement votre médecin.

Pour éviter les désagréments causés par les pertes durant la grossesse, éviter les mesures d’hygiène trop irritantes (douches trop fréquentes, savons antiseptiques, déodorants), mais privilégiez plutôt l’utilisation de savons alcalins et doux, le port de protèges slips, le port de sous-vêtements en coton.

Que faire des différents maux liés à la grossesse ?

Ces différents maux sont : le gonflement et la sensibilité des seins, la pesanteur au niveau du bas-ventre, les jambes lourdes, l’impression de chaleur, les sautes d’humeur, les vertiges, les douleurs de dos, les jambes lourdes et la miction fréquente. Pour prévenir ou alléger ces maux, selon Doctissimo et les différentes sources, adopter certains réflexes.

Primo, ne restez pas dans une position debout ou assise trop longtemps, sans bouger.

Secundo, évitez les variations thermiques soudaines, et les endroits trop chauffés.

Tertio, écoutez et essayez de satisfaire vos besoins personnels, tout en augmentant vos temps de repos durant cette période particulière. Pour vous mettre à l’aise, misez sur des soutien-gorges de grossesse et sans armature. Et pour vous détendre, testez les séances d’acupuncture, le yoga et le sport prénatal.

Quarto, portez attention à certains maux et anormalités, tels que : douleurs abdominaux et pelviennes et des saignements (signes de fausse couche), douleur intense au ventre et à l’épaule (signes de grossesse extra-utérine).

Quinto, pour les douleurs de dos et des jambes lourdes, demandez au papa de votre futur bébé de vous masser de temps en temps, et arrêtez de porter des charges lourdes.

Sexto, vers le dernier trimestre de votre grossesse, allongez-vous sur le côté gauche pour dormir, pour ne pas presser la veine cave inférieure, avec les jambes légèrement pliées.

Post Comment