Guide pour bien préparer l’arrivée d’un bébé

Guide pour bien préparer l’arrivée d’un bébé

La nouvelle est confirmée : vous allez avoir un bébé d’ici quelques mois. Félicitations ! Avoir un enfant est un vrai bonheur. Cette heureuse nouvelle peut aussi chambouler la vie de famille. D’où la nécessité de bien s’y préparer.

L’importance du suivi médical durant la grossesse

La grossesse est une période assez délicate. D’où la nécessité de consulter régulièrement le gynécologue. Ce professionnel assure le suivi périodique de la maman et du bébé durant la grossesse. Lors de la première visite (avant la 12eᵉ semaine de grossesse), le gynécologue échange avec la future maman et le futur papa. Cette rencontre est importante pour établir un lien de confiance. Le médecin pose des questions basiques sur l’état de santé de la future maman, notamment ses antécédents médicaux, et éventuellement ses appréhensions. Après cet échange, il procède aux examens nécessaires pour vérifier la santé de la mère et du bébé. Durant la grossesse, le corps de la femme est soumis à différents changements. C’est pourquoi, le gynécologue donne de précieux conseils concernant l’alimentation, les activités physiques, le bien-être, etc. Ce rendez-vous avec le médecin est à renouveler tous les mois pour un accouchement dans les meilleures conditions. D’ailleurs, cette prestation est remboursée à hauteur de 70 % par la caisse d’assurance maladie.

Les femmes vivent différemment la grossesse. Certaines éprouvent des difficultés psychologiques et des maux spécifiques durant cette période. Si tel est votre cas, sachez qu’il existe des solutions comme l’entretien avec un psychologue ou la participation aux séances axées sur la grossesse, l’accouchement et l’éducation du bébé.

L’aménagement de la chambre à coucher du futur bébé

Le bébé aura besoin d’un nid douillet. Les premiers mois de grossesse constituent la meilleure période pour préparer la chambre de l’enfant. En effet, à l’approche du terme, vous aurez quelques difficultés pour faire des activités physiques.

Pour l’aménagement de la chambre du petit bambin, il faut acheter le mobilier ainsi que les accessoires nécessaires : lit, matelas, commode, plan à langer, veilleuse, interphone, etc. L’achat de ces éléments d’ameublement est relativement onéreux. La stratégie consiste donc à économiser quelques sous chaque mois. Pour les parents ayant un budget très serré, sachez qu’il est possible d’acheter des mobiliers et divers accessoires d’occasion en ligne ou dans les brocantes. Ces articles déjà utilisés sont proposés à des prix très compétitifs.

Les articles liés à la puériculture (vêtements, biberons, bavoirs, jouets, etc.) doivent aussi figurer dans la liste des courses à faire par les futurs parents.

Durant leurs premières années, les bébés ont tendance à gambader dans toutes les pièces de la maison. D’où la nécessité de bien sécuriser le logement. Les prises, les fils électriques, les couteaux, les médicaments et tous objets dangereux doivent être à l’abri de la portée des enfants pour éviter tout accident.

L’organisation d’un « baby shower »

Pour annoncer l’arrivée d’un enfant à la famille et aux amis, les futurs parents ont l’habitude d’organiser un « baby shower ». Originaire des États-Unis, cette fête constitue une occasion de chouchouter la maman et de célébrer l’arrivée imminente du bébé. À l’origine, le baby shower est une fête exclusivement féminine. On y discute de la meilleure manière d’aborder la grossesse, l’accouchement et l’éducation d’un enfant. Les invitées profitent aussi de l’occasion pour offrir des cadeaux à la future maman et faire diverses activités : karaoké, danse, jeu, quizz, … Bref, l’ambiance est décontractée et conviviale. D’ailleurs, la future maman peut profiter des derniers moments de détente avant l’arrivée du bébé.

Il faut avouer que l’organisation d’un « baby shower » peut représenter une certaine dépense. Si vous avez un budget limité, il est judicieux de faire l’impasse sur cette étape pour dépenser l’argent de manière plus raisonnable. Vos proches comprendront votre décision, compte tenu de votre situation financière.

Post Comment