Des gestes responsables pour sauver la planète

Des gestes responsables pour sauver la planète

Nous sommes tous soucieux de l’environnement, mais très peu d’entre nous osent prendre ses responsabilités. Les mégots jetés par terre, les emballages plastiques qui remplissent les magasins, les feux de brousse, le braconnage et la mobilisation de véhicules trop polluants sont autant de manifestations de notre manque d’intérêt pour la biodiversité. Le plus désolant est sans doute la conséquence de nos actes sur la génération future. Nos arrières petits enfants seront menacés par le réchauffement climatique, la pollution océanique et la destruction progressive de la couche d’ozone. Il est temps d’anticiper les dommages et de vivre en harmonie avec l’environnement. Si vous croyez que vous avez une contribution, voire une obligation, à apporter à notre planète, cet article vous concerne.

Un citoyen responsable

Le citoyen responsable respecte la loi. Il ne cherche pas à la transgresser, à la modifier ou à la tourner à son avantage. Si chacun prenait ses responsabilités, le monde sera plus propre et plus organisé qu’il ne l’est aujourd’hui. La notion de responsabilité revient ici à définir la soumission aux obligations et aux décrets territoriaux en vigueur. Tout cela commence par la discipline, la bonne hygiène de vie et le respect d’autrui. Sachez que la préservation de l’environnement passe également par la tranquillité. Ne cherchez donc pas à faire des tapages ou à gêner vos voisins par une musique écoutée à fond, une tondeuse de gazon qui démarre en pleine nuit ou des disputes qui font éclater les vitres. En un mot, c’est ce qu’on appelle le savoir-vivre.

Le recyclage des déchets

Ce thème est beaucoup plus préoccupant, surtout dans les pays du tiers-monde où les plus démunis vivent sous les décombres, l’insalubrité et les amas d’ordures qui attendent le bon samaritain pour les enlever. Le recyclage des déchets est d’une importance capitale, qu’il mérite la réflexion des écologistes.

Les déchets ménagers et industriels contiennent des matières recyclables qui, abandonnées dans la nature, constituent une menace pour l’écosystème. Il convient donc de trier les déchets, de recycler le plastique et de transformer les résidus végétaux et animaux en compost.

Le système d’assainissement

L’assainissement concerne le traitement des eaux usées. Les foyers situés en milieu urbain sont raccordés à un réseau public de collecte d’eau. Les eaux de pluie et de vanne sont donc traitées dans une station avant d’être rejetées dans la mer ou dans les fleuves. Pour les maisons isolées, l’installation d’un système de traitement autonome est obligatoire (micro station d’épuration). La loi est claire sur ce point : le rejet direct d’eau usée dans la nature constitue une infraction. Avant de faire vos besoins dans les canalisations ou de verser des produits nocifs dans l’évier, penses-y deux fois.

L’exploitation des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables donnent de l’espoir. Nous pouvons désormais transformer le rayonnement solaire, le mouvement des cours d’eau et l’agitation du vent en énergie électrique et calorifique. L’exploitation des énergies renouvelables est sollicitée par l’État, notamment par l’octroi d’un crédit d’impôt sur la pose de pompes à chaleur et de panneaux photovoltaïques. Pour vos prochains projets de construction et/ou de rénovation de maison, pensez à choisir des appareils de chauffage écologiques.

Les initiatives écologiques

Les mesures de préservation de l’environnement mises en place sont adaptées à notre mode de vie. Des initiatives écologiques sont toutefois sollicitées pour responsabiliser les citoyens et sauver la génération future. Vous pouvez, entre autres, organiser un reboisement ou une campagne de sensibilisation sur l’économie d’énergie. Pour être plus efficace, pourquoi ne pas intégrer des associations d’écologistes, les plateformes d’échange ou des groupes de bénévoles ? Vous serez ainsi en mesure d’apporter votre aide et votre soutien à ceux qui en ont besoin.

Post Comment