Pourquoi, comment et quand faire un audit environnemental ?

Pourquoi, comment et quand faire un audit environnemental ?

L’audit environnemental est un outil mis en place pour assurer la protection de l’environnement autour des établissements et des entreprises, qu’elles soient privées ou étatiques. C’est un mécanisme permettant également d’améliorer l’environnement de travail dans ces structures. C’est pour cela qu’il est de plus en plus en plus conseillé par de nombreux diagnostiqueurs. Vous découvriez à travers ce billet, pourquoi, comment et à quel moment faire un audit environnemental.

Pourquoi faire un audit environnemental ?

L’audit environnemental a pour but de faire une vérification systématique, indépendante et documentée autour d’une entreprise. Il permet principalement de mieux apprécier, et ce, de façon périodique, l’impact des différentes activités ou parties prenante sur l’environnement immédiat de l’entreprise. En d’autres termes, l’audit environnemental peut être mené pour vérifier la conformité des activités de l’entreprise aux exigences environnementale.

Cet outil est également utilisé pour mesurer l’efficacité des mesures mises en place dans le cadre des programmes de prévention et de lutte contre la pollution. Cependant, l’audit environnemental peut être externe ou interne. On dira que l’audit est interne lorsqu’il relève de la responsabilité de l’entreprise elle-même. Il est externe lorsqu’il est mené par exemple par le ministère chargé de l’environnement. Si vous souhaitiez mener une telle opération au sein de votre entreprise, vous pouvez contacter un bureau d’études environnementales.

Comment faire un audit environnemental ?

La réalisation d’un audit environnemental se fait en adoptant l’approche ci-après :

La planification de l’audit

Pour cette première étape, l’expert en charge de l’audit devra définir le domaine et la procédure à suivre pour atteindre ses objectifs. Pour ce faire, il va se renseigner auprès du gestionnaire de l’entreprise dans laquelle l’audit sera réalisé s’il existe les ressources nécessaires et s’il n’y a pas de conflits pouvant entraver le bon déroulement du travail.

La préparation des listes de contrôle

En fonction du domaine dans le lequel l’audit environnemental doit se faire, l’auditeur choisit une procédure adéquate. Cela lui permettra de préparer le formulaire à utiliser pour la réalisation de l’audit. Pour s’aider dans ce sens, il peut télécharger en ligne un exemplaire de formulaire d’audit abordant le même domaine que lui.  Après avoir élaboré celui-ci, il doit le faire valider par un cabinet d’audit avant de commencer son travail.

Le déroulement de l’audit

À partir du formulaire validé, il posera des questions aux personnes qui occupent des postes stratégiques dans l’entreprise. Ceci devra se faire lorsqu’ils seront en pleine activité.  Ainsi il note au fur et à mesure les réponses dans un support pour ne pas laisser échapper des détails qui peuvent être précieux. Il peut même faire des enregistrements audios pour plus d’efficacité.

À la suite du déroulement du questionnaire, il identifie puis résume toutes les non-conformités. Il donne ensuite des suggestions et des conseils pour la correction des irrégularités avant de présenter le rapport final de l’audit dans un document. Un autre audit peut être fait dans peu de temps après afin de savoir si l’entreprise a pris en compte les résultats issus du précédent.

Quand faire un audit environnemental ?

L’audit environnemental est recommandable lorsque des problèmes ou dysfonctionnements inhabituels commencent par se faire remarquer autour d’une entreprise. Ces dysfonctionnements peuvent être liés à plusieurs aspects dont les plus importants sont : les émissions dans l’atmosphère des gaz toxiques, les rejets dans la nature ou dans le milieu aquatique des déchets ou objets polluants. On peut également citer le cas des contaminations dans le sol, les nuisances locales comme le bruit, les vibrations, la poussière, les odeurs, et plusieurs aspects visuels.

On fait également appel à un audit environnemental quand les risques d’incidents et d’impacts environnementaux autour d’une entreprise commencent par devenir très importants.

Post Comment