Comment forer un puits chez soi ?

Comment forer un puits chez soi ?

Est-ce que vous avez besoin d’eau potable en géothermie ou en irrigation ? Il existe une solution : forer un puits dans votre jardin ou chez vous. Mais cela n’est pas facile à réaliser. En effet, il s’agit d’une opération très technique. De plus, il y a plusieurs démarches qu’il faut impérativement suivre, comme : la sécurisation du terrain, la mise en place de la première buse, etc. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de creuser un puits.

Creuser un puits : pourquoi faire ?

En général, l’eau n’est pas gratuite, alors que c’est un élément vital. Pour en avoir gratuitement, il faut installer une fontaine ou un puits dans sa propriété ou dans son jardin. Mais avant de commencer, il est impératif de faire une étude de sol.

Forer un puits : comment procéder ?

Afin de creuser un puits chez soi, il faut suivre quelques étapes, dont :

Étape 1 : sécuriser et délimiter le terrain

Vous devez posséder un matériel spécifique (comme une chèvre de levage et une pince lève-buse sur chaîne) afin de manipuler les buses. En général, ces dernières ont une hauteur de près de 1 mètre et ont un poids de plus de 900 kg.

Cependant, il faut faire très attention lors de la réalisation des travaux et se munir d’une paire de chaussures de sécurité, une paire de gants et une échelle assez solide. Vous devez également anticiper l’évacuation des gravats. Du coup, choisissez un tonneau de récupération ou des sacs à gravats très résistants.

Étape 2 : poser la première buse

Dans cette deuxième étape, vous devez :

    • Installer un piquet central sur l’endroit exact du puits ;
    • Y accrocher un fil, dont la longueur est égale au demi-diamètre de celle de la buse ;
    • Poser une buse dans la cuvette qui est formée ;
    • Vérifier le niveau du sol tout en utilisant une règle à maçon et un niveau à bulle.

Étape 3 : Creuser la fontaine

Dans cette phase, vous devez :

    • Vous placer dans la buse ;
    • Creuser (avec une pelle) la terre qui se trouve sur le bord de la buse ;
    • Sortir du trou une fois que la première buse est mise en place ;
    • Faire le nettoyage et évacuer en même temps les gravats.

Étape 4 : La pose de la seconde buse

Dans cette étape, la chèvre de levage entre en jeu. En effet :

    • Il faut accrocher la buse à la chèvre tout en déplaçant les bras, afin de les mettre les unes sur les autres. Cela doit être fait de façon symétrique dans l’axe ;
    • Il faut faire descendre le bras de chèvre avec un mouvement léger et superposer en même temps les buses avec subtilité ;
    • Il faut creuser le long du périmètre de la buse avec une petite pelle. Cela permet de la faire descendre régulièrement tout en gardant l’axe.
    • Il faut évacuer les gravats tout en utilisant la chèvre et afin de remonter les sacs pleins.

Étape 5 : La réalisation des finitions

Pour cette dernière étape, vous devez ;

    • Placer un couvercle sur le puits une fois qu’il est rempli. Cela est nécessaire pour assurer sa sécurité et pour garantir la qualité de l’eau ;
    • Mettre l’enduit et personnaliser le parement ;
    • Enfin, poser la pompe pour puits.

Lors de la pose de cet appareil, il est fortement conseillé de faire appel à une entreprise qualifiée, comme FRED’EAU. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le chauffage, les énergies renouvelables et la plomberie à Viry.

Post Comment