Les consultations prénatales pour bien suivre une grossesse

Les consultations prénatales pour bien suivre une grossesse

Tomber enceinte et devenir mère est l’une des plus belles choses au monde. Lorsqu’une femme est donc en état, il est primordial qu’elle prenne soin d’elle, mais également de son futur bébé. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de procéder aux consultations dites prénatales. Bien que la plupart des femmes aient adopté cela, il faut tout de même notifier qu’il y en a encore qui hésitent et qui n’ont pas encore franchi le pas. Quel intérêt réel présente ce type de consultation ?

Les véritables avantages d’une consultation avant la naissance du bébé

Les médecins exhortent les femmes enceintes à venir aux consultations pour plusieurs raisons. L’une d’elles est relative à la détermination des facteurs de risque. Autrement dit, une consultation prénatale permet en un premier temps de déterminer si la grossesse en cours présente un quelconque risque aussi bien pour la mère que pour l’enfant. Plusieurs examens cliniques sont demandés afin de déterminer si la future maman est porteuse du VIH ou de toute autre maladie grave transmissible à l’enfant.

Hormis cet aspect, il est important de savoir qu’une consultation prénatale est un excellent moyen de bénéficier de conseils de spécialistes pour vivre au mieux sa grossesse. En effet, lors de ces consultations, les futures mères reçoivent des conseils gratuits comme l’élimination de l’alcool de leur mode de vie ou encore concernant l’administration de certains médicaments. Elles sont donc mises au courant de la conduite à tenir dans certaines situations, de ce qu’elles doivent faire et de ce qu’elles ne peuvent pas faire.

Par ailleurs, les consultations prénatales permettent aussi de suivre l’évolution de la grossesse. Ce suivi rigoureux offre la possibilité aux médecins de vite détecter d’éventuelles malformations du fœtus. Ainsi, une interruption de la grossesse peut être programmée en toute sérénité.

Retenez également que les consultations avant la naissance d’un enfant permettent d’analyser la croissance de ce dernier. De plus, elles sont indispensables pour vous situer sur le moment où l’accouchement aura lieu. De toute évidence, ce type de consultation permet à la maman de se préparer physiquement et psychologiquement pour la naissance de son enfant.

En fin de compte, il faut retenir que les consultations prénatales sont d’une grande utilité aussi bien pour la mère que pour le bébé. C’est le meilleur moyen de s’assurer qu’il n’y a aucune complication au cours de la grossesse.

Consultations prénatales : quand faut-il le faire ?

En principe, la femme enceinte doit se soumettre en tout à sept consultations au total. La première doit se faire avant de totaliser 15 semaines d’aménorrhée. Il s’agit de celle qui se fait donc avant la clôture du premier trimestre de grossesse. Il s’agit de la plus longue de toutes. La femme enceinte subit une série d’interrogations et d’examens cliniques.

La deuxième consultation se fait au 4e mois. Il s’agit d’un suivi clinique qui permet de s’assurer du bon déroulement de la grossesse en cours. Par ailleurs, au cours de cette dernière, le médecin procède à la prise du poids, de la tension artérielle et à une auscultation.

Ensuite, la femme enceinte doit subir une consultation prénatale le 5e mois d’aménorrhée. Le médecin qui vous suit fait un point sur l’état de la grossesse. Ensuite, ce dernier passe à la prescription des examens de routine.

Une autre consultation est prévue le 6e mois. Au cours de cette dernière, le docteur pose des questions afin d’enregistrer d’éventuelles plaintes. Il est aussi important de signaler lorsque vous ressentez des douleurs ou une quelconque gêne. Après les examens de suivi, le docteur prescrit aussi des examens biologiques obligatoires.

La consultation du 7e mois est très importante, car une grossesse à cette étape peut présenter des risques de pré-éclampsie. Ensuite, il y a la consultation du 8e puis enfin du 9e mois. Cette dernière permet d’évaluer l’ouverture du col de l’utérus afin de donner un pronostic sur le jour de l’accouchement.

 

Post Comment