Pourquoi  faut-il éviter de se disputer devant les enfants ?

Pourquoi faut-il éviter de se disputer devant les enfants ?

Lorsqu’on est marié et qu’on a des enfants, on n’est pas à l’abri des disputes, des querelles et des mésententes. Si les accrochages sont, pour le moins, inévitables, il est fortement déconseillé de se disputer devant les enfants. Pourquoi ? La réponse dans cet article.

Parce qu’ils ne sont pas assez matures pour comprendre ce qui se passe

À leurs âges, les enfants ne savent pas grand-chose à part jouer, découvrir et apprendre. Lorsqu’une dispute survient, ils ne comprennent donc pas ce qui se passe et sont dépassés par les événements. Cela crée un sentiment d’anxiété, d’insécurité et de frustration chez eux.

Parce qu’en se disputant, les parents donnent le mauvais exemple à leurs enfants

En venant au monde, les enfants prennent leurs parents comme modèle à suivre. Cela signifie qu’en se disputant, un couple marié donne un très mauvais exemple à leur enfant. Il leur inculque, sans le savoir, qu’il est tout à fait normal de se disputer violemment. Or, une bonne éducation consiste à enseigner la valeur du dialogue, de l’écoute, de la patience, de l’empathie et de la compréhension. Si un enfant a des parents qui ont souvent des prises de bec et éclats, il pourrait à son tour, développer une forme d’agressivité et être violent envers les autres, y compris envers sa/son futur partenaire.

Parce que les disputes peuvent désorienter les enfants

Lorsqu’un enfant assiste à une dispute entre leurs parents, il pourra se sentir obligé de prendre parti pour l’un d’entre eux. Dans ce cas, non seulement il sera confus, mais son subconscient l’amènera également à avoir des ressentiments envers un de ses parents. Pourtant, un enfant est censé aimé ses deux parents d’un même amour pur.

Les conséquences directes des disputes sur l’enfant

Les disputes, quelles que soient leurs causes, ont des impacts négatifs sur la psychologie et l’état mental d’un enfant :

La peur : il a peur que ses parents se séparent ;

La tristesse : il est triste de voir son père et sa mère, qui sont les deux êtres qu’ils aiment le plus au monde, se disputer ;

L’instabilité : il se demande s’il est la cause du problème et ne sait pas dans quelle position se placer.

Quelques bons conseils

Gardez en esprit qu’un couple marié qui ne se dispute jamais n’est pas un couple. En effet, les différends font partie de la vie familiale. Cela ne veut pas dire qu’il est permis de se disputer devant les enfants. Le mieux à faire est de minimiser les disputes lorsque l’enfant est présent. Pour ce faire, il est possible de créer un code verbal (comme un clin d’œil ou une tapette sur l’épaule), pour dire à l’autre qu’il serait préférable de discuter à un autre moment, quand l’enfant ne sera pas présent. Lorsqu’on est calme, il est aussi conseillé de déterminer les facteurs susceptibles de créer des disputes et de les anticiper. Pour éviter de se disputer à cause de la même chose, il est aussi recommandé de trouver du temps pour essayer de trouver une solution à la véritable cause du problème. Prévoir entre 10 et 15 minutes pour faire un bilan de la journée semble aussi être un bon moyen pour régler les comptes, de se mettre d’accord et de partir sur de bonnes bases.

Ce qu’il ne faut pas faire lors d’une dispute

En tant qu’être humain, il est difficile de se retenir et il arrive qu’une dispute soit inévitable, notamment en cas de trop-plein d’émotions ou de frustrations intenses. Quoi qu’il en soit, voici une liste de choses à éviter lorsqu’une dispute éclate devant les enfants :

Crier ou s’en prendre verbalement ou physiquement à l’autre ;

Nier qu’une dispute a eu lieu ;

Mêler les enfants dans la dispute ;

Faire du chantage affectif.

Post Comment