Bien-être : tout ce qu’il faut savoir sur la chromothérapie

Bien-être : tout ce qu’il faut savoir sur la chromothérapie

La chromothérapie, une discipline médicale ancienne non conventionnelle qui utilise les couleurs pour soulager et aider à la guérison de certaines maladies. Cependant, qu’est-ce que cette discipline ? Quelles sont ses applications ? Retrouvez dans les lignes suivantes un récapitulatif de tout ce qu’il faut savoir sur la chromothérapie.

Les couleurs au service du bien-être

La chromothérapie, encore appelée chromathérapie ou chromatothérapie, est une thérapie médicale ancienne d’origine chinoise, indienne et égyptienne dont le principe est l’utilisation du pouvoir curatif des couleurs pour apporter un équilibre global (mental, physique et émotionnel) et donc le bien-être à l’organisme. Ainsi, grâce à un professionnel de la santé, un chromothérapeute, il est possible de procurer un bien-être au corps et de se relaxer en couleur.

En effet, selon les experts, les couleurs sont la partie visible des radiations lumineuses qui ont la capacité d’influencer le corps et de le pousser à réagir pour générer le bien-être, un bienfait pour l’organisme.

Quelles sont les couleurs utilisées dans la chromothérapie ?

Au total, huit couleurs sont utilisées dans cette discipline. Il s’agit notamment des couleurs rouge, bleu, vert, jaune, orange, violet et turquoise. Ces huit couleurs dérivent des trois couleurs primaires et de leurs combinaisons.

Toutefois, certains chromothérapeutes rajoutent d’autres couleurs comme l’indigo, le magenta ou le rose. Il faut souligner par ailleurs, le fait que chaque couleur possède une signification propre et unique. De plus, chacune d’elles dispose d’une longueur d’onde unique qui engendre un effet unique sur l’organisme.

Ainsi, le rouge est la couleur qui symbolise l’amour et la vie, qui donne envie et qui génère l’énergie, l’initiative, l’enthousiasme et la passion. C’est la couleur la plus chaude.

Le jaune, symbole de pureté, de clarté et de joie, cette couleur est un puissant stimulateur intellectuel.

L’orange étant une combinaison de rouge et de jaune, il apporte au corps les bienfaits de ses deux couleurs. C’est la couleur qui symbolise la joie, la bonne humeur. Il réduit les inhibitions et stimule donc l’envie du bien-être.

Le bleu est une couleur relaxante, rafraîchissante, apaisante et froide par excellence.

La couleur verte, quant à elle, est la couleur de la sérénité. Elle est apaisante, car elle provient du mélange du bleu et du jaune. C’est une couleur douce et fraîche.

Le violet par contre est la couleur de la méditation. Il est calme et stimule le système nerveux et lymphatique.

La turquoise en ce qui la concerne, favorise l’ouverture d’esprit et facilite la concentration.

Comment se déroule la chromothérapie ?

La chromothérapie se base généralement sur les organes sensoriels notamment la vue. Et une séance de chromothérapie consiste à une projection des couleurs à travers un filtre sur le patient.

En effet, les rayons projetés sont orientés vers des points sensibles de l’organisme pour entraîner une modification de l’humeur et de l’équilibre global de l’organisme. Cette thérapie va ainsi calmer ou soit augmenter l’énergie vitale de l’organisme. Les couleurs calmantes sont les couleurs froides, apaisantes et les couleurs chaudes, stimulantes augmentent l’énergie vitale.

Les indications de la chromothérapie

La thérapie par les couleurs est indiquée dans la prise en charge de plusieurs troubles aussi bien physiques, mentaux qu’émotionnels. En effet, les couleurs sont indiquées en fonction des besoins du patient.

Ainsi, le rouge étant une couleur chaude, il est indiqué dans les cas de ralentissement global : apathie physique, hypotension artérielle, atonie. Néanmoins, un excès peut entraîner une hyperactivité : agressivité, irritabilité, etc.

Le jaune est conseillé dans les cas de dépression et des troubles digestifs. Tandis que le vert permet de récupérer rapidement d’une fatigue mentale ou physique. Le bleu est conseillé en cas d’insomnie, de stress, d’hypertension artérielle, de palpitations, de fièvre et de douleur.

Mais, un abus du bleu provoque la mélancolie. En présence de troubles psychiques (peur, angoisse), de perte de mémoire et de certains rhumatismes, le violet est l’idéal. Cependant, un excès peut provoquer une colère.

En cas d’infections et d’inflammations, choisissez la turquoise.Cependant, il faut savoir qu’aucune preuve scientifique n’atteste véritablement de l’efficacité de la chromothérapie. Elle est non scientifique et non validée par l’Académie de médecine.

Post Comment