Disputes devant les enfants : les conséquences

Disputes devant les enfants : les conséquences

Les disputes font partie intégrante de la vie de couple. Elles sont pratiquement inévitables. Il arrive même qu’elles aient lieu en présence des enfants. Si cela se produit, ces derniers peuvent mal réagir face à la situation. Gardez à l’esprit que les agissements des parents déterminent fortement le comportement futur des enfants. Tour d’horizon sur les conséquences que peuvent avoir les altercations devant les enfants.

Quels sont les impacts des disputes devant les enfants ?

Sachez avant toute chose qu’un enfant supporte toujours très mal de voir ses parents se disputer. Plus la dispute prend de l’ampleur, plus elle devient violente et risque de tourner au règlement de comptes. Ces conflits affectent les enfants différemment, en fonction de leurs âges.

Risque de mauvaise interprétation de ce qu’ils entendent

N’oubliez jamais que les enfants n’ont pas la maturité nécessaire pour comprendre les raisons de la dispute. Cela signifie qu’ils ne sont pas prêts à faire face à des problèmes d’adultes, or se disputer devant eux revient à les impliquer dans le conflit.

Le manque de maturité intellectuelle peut entraîner chez eux la naissance de sentiments négatifs, comme la tristesse, la colère, la peurou la haine.

Source de stress importante chez les plus jeunes

Une dispute peut être une expérience traumatisante qui générera tôt ou tard un stress important chez l’enfant. Ce stress peut provoquer l’apparition de certains troubles physiques ou psychologiques, tels que des maux de tête fréquents, des crises d’angoisse ou encore des difficultés d’apprentissage. En règle générale, le stress impacte de manière importante la scolarité des enfants, qui ont de plus en plus de mal à rester concentré et deviennent distraits.

Possibilité de trouble du développement émotionnel

Les retards de développement causés par une atmosphère tendue à la maison sont fréquents chez les jeunes enfants. Cela peut effectivement entraîner une anxiété profonde, ainsi qu’une baisse de son estime de soi. Celle-ci se construit dès la naissance, en même temps que le concept de soi. Elle est le résultat de l’interaction de différents facteurs, dont l’environnement personnel, social et culturel. Il est donc hautement important que vos enfants grandissent au sein d’un foyer heureux et épanoui, loin de toute violence.

Mauvais exemple pour les enfants

Rappelez-vous, les enfants suivent toujours l’exemple de leurs parents. Ainsi, se disputer devant eux ne leur montre pas le modèle de comportement à suivre. À vrai dire, ça a même l’effet inverse, car vous leur donnez le mauvais exemple en vous disputant en leur présence.

Le fait est que de nombreuses disputes conjugales se terminent par des mots ou des actions violents, et il n’y a rien de pire pour un enfant que d’être témoin de ce genre de scène. À cela s’ajoutent les visions d’horreur auxquelles ils assistent si l’un de leurs parents est blessé.

Autrement dit, vous risquez de leur présenter la violence comme un moyen de résoudre les conflits, ce qui pourrait impacter lourdement leur santé mentale.

Comment préserver les enfants en cas de dispute conjugale ?

D’une part, afin d’empêcher que les enfants ne soient témoins d’une dispute entre ses parents, certaines dispositions sont à prendre, pour éviter que cela ne les affecte. D’autre part, si vous n’avez pas pu vous maîtriser en leur présence, il est important d’adopter une attitude réconfortante pour les protéger.

Par ailleurs, il y a lieu de préciser que le gouvernement a mis en place le grenelle des violences conjugales, pour vous protéger, vous et enfants, en cas de violences conjugales. Il s’agit d’une série de mesures mise en place par l’État, pour faire face à cette problématique.

Se disputer loin des enfants

Si la dispute est inévitable, rien ne vous empêche en revanche de la faire dans un endroit éloigné, à l’abri des regards et des oreilles de vos enfants. Ainsi, même s’ils peuvent soupçonner l’existence d’une altercation entre vous, ils ne sauront pas de quoi il s’agit et n’auront pas l’impression d’y être impliqués.

Une réconciliation accompagnée des mots et des gestes appropriés

Quand la tension sera retombée, rapprochez-vous de votre partenaire devant vos enfants. Trouvez les mots adéquats et expliquez-leur ce qui s’est passé. N’oubliez surtout pas de présenter vos excuses et de promettre que cela ne se reproduira plus. Il est très important que vos enfants puissent vous faire confiance. Ensuite, accompagnez vos mots de gestes affectifs comme des câlins ou des baisers.

Une thérapie de couple

Si la réconciliation s’avère difficile, une thérapie vous aidera à rétablir l’équilibre de votre couple. Elle peut inclure vos enfants, si ceux-ci ont développé des comportements inquiétants, à force d’être témoins de vos disputes conjugales.

Post Comment