La restauration traditionnelle : tout ce que vous devriez savoir

La restauration traditionnelle : tout ce que vous devriez savoir

L’univers de la restauration traditionnelle est au centre de tous les débats. Fortement appréciée par de nombreuses personnes à travers le monde, le moindre qu’on puisse dire, c’est qu’elle a encore de beaux jours devant elle. Voici tout ce que vous devriez savoir par rapport à la restauration traditionnelle.

Définition de la restauration traditionnelle

Elle englobe l’ensemble des établissements qui offrent des repas et boissons à déguster sur place, moyennant une rémunération. Vous pouvez privatiser un restaurant pour un anniversaire où tout autre type de cérémonie. Ce sont entre autres des restaurants classiques, restaurants d’hôtels, et restaurants de tourisme. Cette restauration est appelée « traditionnelle », en contraste aux nouvelles formes de restauration, telles que la restauration rapide, la restauration traiteur, la restauration à thème…

Conditions préalables

Quelles sont les conditions pour se lancer dans la restauration traditionnelle ?

Exigences professionnelles

Ouvrir ou gérer un restaurant ne nécessite pas d’avoir un diplôme particulier. Toutefois, il est exigé que tout établissement de restauration traditionnelle compte dans ses rangs, au moins une personne ayant reçu une formation en hygiène alimentaire. Dans ce contexte, si vous avez une expérience avérée de 3 ans au moins, au poste de gérant ou exploitant, d’une entreprise du secteur alimentaire, vous pouvez être considéré comme ayant reçu cette formation.

Vous pouvez également suivre une formation de niveau V, pour obtenir un diplôme professionnel, de type certification. Ce sera une formation de 14 heures. Elle aura pour but de vous donner les capacités requises, pour l’organisation et la gestion des activités de restauration, dans des conditions d’hygiène respectant la réglementation, et satisfaisant le client.

Conditions liées aux débits de boissons

Si un restaurant traditionnel envisage de servir de l’alcool, il faudra respecter deux conditions particulières. La première est la condition de nationalité. En effet, le restaurateur sera autorisé s’il se trouve dans l’une des trois situations suivantes.

Il devra justifier qu’il est français. Dans le cas contraire, il devra prouver qu’il provient soit d’un pays de l’Union européenne, ou d’un pays en accord sur l’Espace économique européen. La dernière possibilité implique que le restaurateur provienne d’un pays ayant conclu un accord d’échange avec la France.

La seconde condition est regroupée sous le terme « conditions d’honorabilité et incapacités ». Elle stipule dans un premier temps qu’un mineur ou un majeur sous tutelle ne peuvent exercer la profession de débiteur de boissons, par eux-mêmes.

Le non-respect de cette recommandation est puni d’une amende de 3750 €, et peut entraîner une fermeture de l’établissement allant jusqu’à 5 ans. Le volet honorabilité, dit que toute personne ayant été condamnée pour crime, se retrouvera dans l’incapacité temporaire ou permanente, d’exploiter ou gérer un débit de boisson.

Obtention d’un permis d’exploitation

Si vous tenez à ouvrir votre établissement, muni de la « petite licence restaurant » ou de la « licence restaurant », vous devrez suivre une formation spécifique. Elle portera sur deux parties. La première concernera la législation et la réglementation des restaurants, et débits de boissons à consommer sur place.

La seconde prendra en compte les obligations liées à la santé publique et l’ordre public. À la fin de cette formation obligatoire vous est délivré un permis d’exploitation, de 10 ans de validité. Elle dure 20 Heures en moyenne. Après expiration du permis d’exploitation, une formation de mise à jour est nécessaire, en vue de le renouveler pour 10 nouvelles années.

En conclusion

Le secteur de la restauration traditionnelle, simple à première vue, possède une réglementation vaste et complexe. Il est important de les respecter, avant de pouvoir exercer dans ce domaine. Toutefois, une fois établi, vous serez en mesure de donner du plaisir aux papilles de vos visiteurs. Un service de livraison de repas serait également une excellente idée pour satisfaire vos cl

Post Comment