Vivre avec un enfant autiste : l’essentiel à savoir

Vivre avec un enfant autiste : l’essentiel à savoir

Le nombre d’autistes en France est estimé à 700 000. Aujourd’hui, les statistiques indiquent qu’un enfant sur 100 est autiste. Un enfant autiste a quotidiennement besoin d’un accompagnement adapté. La gestion de ses spécificités peut être handicapante pour les parents qui n’y sont pas préparés. Zoom sur l’essentiel à savoir pour bien vivre avec un enfant atteint de TSA.

L’alimentation

Il n’est pas rare que le TSA (trouble du spectre autistique) affecte l’alimentation des enfants autistes. En effet, il est possible que ce trouble les pousse à refuser certaines nourritures à cause de leur taille, de leur forme, de leurs odeurs, de leur couleur, etc.

En outre, certains enfants autistes peuvent avoir des difficultés à mâcher ou à avaler, ce qui peut être à l’origine d’importants troubles digestifs. En effet, ils peuvent déglutir les aliments sans mastication préalable, s’exposant ainsi à des risques d’indigestion sévère.

Pour pallier ces difficultés, il est important que les parents adoptent une stratégie efficace afin d’aider au mieux leur enfant autiste. Afin de les soutenir, plusieurs établissements scolaires déploient des efforts considérables. Ainsi, dans certaines cantines, le placement n’est pas libre et les élèves sont assignés aux mêmes tables durant toute l’année scolaire. Cela permet aux enfants autistes de trouver leurs marques.

L’éducation

L’éducation d’un enfant atteint d’autisme diffère grandement de celle d’un neurotypique. En effet, les autistes ont plus de difficultés d’apprentissage qu’un enfant ordinaire. Il est tout à fait possible de leur apprendre certaines notions basiques, telles que l’hygiène, la lecture, le comptage, l’écriture, etc.

Par exemple, pour leur apprendre la propreté, essayez de rendre la salle de bain ou les toilettes attrayantes, afin de stimuler leur intérêt. Appliquez une peinture décorative sur le mur et utilisez des accessoires d’hygiène amusants. Attention toutefois au choix des couleurs, car il s’agit d’un détail auquel beaucoup d’enfants autistes sont sensibles.

Pensez aussi à aménager vos toilettes ou la baignoire de votre salle de bain en installant des marchepieds. Cela permettra aux enfants d’accéder facilement aux appareils sanitaires. Par ailleurs, vous devez veiller à les vêtir avec des habits faciles à enlever et à renfiler.

La sociabilisation

C’est bien connu, un enfant autiste est toujours confronté à des problèmes de communication. Or, il s’agit d’une faculté nécessaire pour se sociabiliser. Sans un encadrement approprié, l’enfant peut sombrer dans l’isolement.

Sachez que certains enfants autistes peuvent aussi adopter un comportement agressif s’ils ne sont pas compris. Il existe quelques moyens pour aider votre enfant à se faire des amis et à communiquer plus facilement avec les autres.

Organisez des jeux de société, et mettez l’enfant en binôme avec un neurotypique. Cela peut l’aider à comprendre la notion d’équipe et à développer ses capacités d’interaction. En effet, son partenaire peut lui servir de modèle, et il pourra imiter les gestes et les actions de celui-ci.

Certains autistes sont atteints d’une forme rare de TSA appelée « autisme non verbal ». Il s’agit d’une forme d’autisme qui empêche la personne concernée de communiquer oralement, généralement à cause d’un apraxie bucco-facial. Les enfants atteints de ce type d’autisme ont plus de difficultés à communiquer. Cependant, il est possible de les aider à surmonter ce handicap, en leur apprenant par exemple à communiquer via une tablette.

Par ailleurs, vous pouvez aussi faire appel à orthophoniste qui pourra aider votre enfant à améliorer ses capacités de communication. Cela lui permettra également d’améliorer ses facultés de compréhension, de lecture, d’écriture, ainsi que sa capacité à produire des sons. De plus, il y a lieu de noter que l’importance de l’orthophonie dans la vie d’un enfant autiste évolue, à mesure que celui-ci grandit. Ainsi, votre enfant bénéficiera d’un accompagnement spécifique tout au long de sa vie.

L’intervention d’un psychologue peut aussi être bénéfique, grâce à l’utilisation d’une thérapie comportementale et développementale. À défaut, vous pouvez opter pour une méthode tout aussi efficace comme ABA, Denver ou TEACCHE.

Post Comment